Bonjour !

Avec Alice, nous avons rencontré Camille Sanson alors qu’elle recherchait un espace de travail pour exercer son activité et lancer sa marque, 17 Degrés. Elle est entrée en mai 2018 et nous travaillons côte à côte depuis. Nous lui avons demandé de partager avec nous (et avec vous), les raisons pour lesquelles elle aime être à son compte et avoir son entreprise. 

A toi Camille 🙂

*****

Hello,

Je m’appelle Camille et j’ai rejoint l’appart Quatremain en Mai dernier, pour développer ma marque 17 degrés, une marque de vêtements qui s’inspire de l’été, entre nostalgie des vacances passées et vision rêvée de celles à venir…

Après de longues années de graphiste-freelance/ entrepreneuse à travailler chez moi, ou dans un café, ou dans un espace de coworking, ou enfin à l’appart Quatremain, je crois que j’ai assez de matière pour dresser la liste des choses qui me plaisent le plus dans l’entrepreneuriat ! Ces réflexions s’appuient à la fois sur mon expérience de graphiste et de créatrice d’entreprise.

#1 La liberté

Je pense que c’est la réponse qui doit revenir le plus souvent sur ce sujet, et ce n’est peut-être pas pour rien ! Choisir ses horaires, son organisation, c’est un luxe dont je ne me lasse pas. Je suis plutôt du matin et il m’arrive souvent de me mettre devant l’ordi dès 8h30. Pour moi ces quelques instants de début de matinée sont parmi les plus productifs et j’aime pouvoir en profiter sans devoir attendre « l’heure normale d’arrivée au bureau »…  A côté de ça, j’aime aussi aller au sport en fin d’après-midi, quitte à me remettre à bosser ensuite, et encore une fois je trouve que pouvoir adapter son travail à son rythme naturel est un avantage non négligeable !

#2 Le sens dans le travail

C’est un sujet qui revient beaucoup ces derniers temps lorsqu’on parle de travail, le fait d’y trouver du sens jour après jour. En tant que graphiste, il m’arrive de travailler à des projets à priori moins passionnants, mais malgré ça, je ne ressens jamais « l’absurdité » dans ce que je fais. Soit j’apprends de nouvelles choses sur un domaine qui m’est étranger (hello les séminaires médicaux), soit je me dis que ça m’oblige à faire travailler ma créativité (faire un logo pour de la sidérurgie), soit la rémunération est intéressante (oui, on a le droit d’aimer l’argent 🙂 ).

Et bien sûr, le lancement de ma marque 17 degrés va encore plus dans ce sens-là, puisque c’est un projet que j’ai créé seule, qui découle à la fois de ma vie perso et pro, et dont je n’ai pas à chercher le sens le matin ! Quel bonheur de se consacrer à quelque chose qu’on aime, et de voir d’autres gens s’y rattacher petit à petit !

Camille Sanson de 17 degrés

Le portrait de Camille par Emeline Hamon

Un extrait de la collab de Noël entre 17 degrés et Superchérie – une rencontre faite à l’appart Quatremain.

#3 L’apprentissage

Créer son activité, c’est une discipline qui n’est pas vraiment enseignée (en tous cas pas pendant mes études), alors que c’est passionnant, et que ça mélange plein de choses différentes : contacter des partenaires, écrire sur son projet, faire la DA d’une séance photo, mettre un stand en place lors d’une vente, re-écrire sur son projet parce que en fait les objectifs changent, trouver des fournisseurs, gérer la production etc.

Alors c’est sûr parfois on a la tête un peu farcie par tout ce qu’il y a à gérer, mais chaque fois que je regarde ma to-do liste, découragée, je me dis que ce n’est en fait qu’une liste de choses que j’aime faire, et dont j’ai ignoré pendant longtemps qu’on pouvait en faire un métier !

#4 Les possibilités

C’est un peu dans la lignée de l’apprentissage, mais le fait d’être chef à bord, ça permet aussi de rêver ! Potentiellement, on peut emmener son projet dans la direction qu’on veut, et même si dans la réalité ça prend plus de temps que prévu (ça prend souvent plus de temps, disons-le), être motivé par un but qu’on a décidé, qui s’accorde à nos envies et nos valeurs (et qui rejoint souvent des passions qu’on avait enfant, vous avez remarqué ?), je ne connais rien de mieux pour trouver de la motivation.

#5 Les rencontres, of course

Depuis que j’ai lancé 17 degrés, que j’ai commencé à en parler autour de moi, et que j’ai rejoint l’Appart, j’ai rencontré énormément de gens avec qui la connexion s’est faite naturellement. On échange sur nos idées, nos expériences, nos participations à des événements, et ces conversations-là sont des mines d’or d’informations en plus d’être des bons moments ! A l’Appart notamment, on sait que l’on peut poser n’importe quelle question et qu’il y en aura toujours une de nous qui déjà rencontré le problème, et donc a potentiellement une réponse. Et le fait justement de se retrouver face aux mêmes problématiques fait que l’entraide est très forte, et l’ambiance toujours bonne !

Voilà pour mes 5 points, j’espère qu’ils auront été instructifs ou au moins divertissants !

Allez, je me replonge dans le travail, ce sont les soldes chez 17degrés, et j’ai des commandes graphiques en cours 🙂

A bientôt

Camille